Le 17 mars 2020, Deborah Kafoury, Présidente de la commission du Comté de Multnomah, a annoncé un moratoire temporaire sur les expulsions d'habitation pour non-paiement des loyers dû à une perte de salaire suite au COVID-19. Par ce moratoire, nous cherchons à éviter de soumettre davantage de personnes au sans-abrisme pendant cette urgence économique et sanitaire.

Afin de réduire la confusion et de continuer à garantir que les personnes ne perdront pas leur habitation pendant la pandémie du COVID-19, le Conseil des Membres de la commission du Comté ont voté, le 16 avril 2020, pour aligner la politique du Comté sur le moratoire de l'État de l'Oregon concernant les expulsions.

Vous trouverez davantage d'informations sur ce moratoire ci-dessous.

Voici ce que cela signifie pour les locataires d'habitation du Comté de Multnomah :

outline of a person with a check next to it

  • Le moratoire protège tout résident du Comté de Multnomah dans l'incapacité de payer son loyer contre toute expulsion pendant l'état d'urgence du Comté.
  • Il ne protège pas les locataires d'habitation d'être expulsés pour d'autres fins légitimes.

calendar icon

  • Dites à votre propriétaire que vous ne pouvez pas payer dès qu'il vous est raisonnablement possible de le faire.
  • Vous n'êtes pas tenu(e) de le dire à votre propriétaire le premier du mois ou avant. Ceci s'appliquera rétroactivement à tout loyer exigible au mois d'avril.

documents

  • Vous n'êtes pas tenu de fournir une preuve de votre perte de revenus à votre propriétaire.
  • Sauvegardez toute documentation, cependant, de manière à pouvoir être éligible à tout programme d'aide au loyer possible au niveau local ou fédéral.

money sign

  • Les locataires d'habitation du Comté de Multnomah bénéficieront encore d'une période de grâce de remboursement de six mois après la fin de l'état d'urgence.
  • Si vous êtes en mesure de payer votre loyer lorsqu'il est exigible, vous devez payer votre loyer.

scales of justice

  • Demandez un avis juridique ou de l'aide auprès des ressources de la communauté comme la Community Alliance of Tenants or Legal Aid Services of Oregon si vous propriétaire vous menace d'expulsion, applique des pénalités de retard ou si vous souhaitez davantage de conseils.
  • Les propriétaires et leurs locataires d'habitation peuvent s'inscrire à des plans de paiement si les deux parties y sont disposées. Il n'existe aucune obligation légale de vous inscrire à un plan de paiement.